Historique

En décembre 1930, “le besoin d’une église se faisant impérieusement sentir dans le quartier de Pérolles”, Mgr Marius Besson, évêque du Diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg, résolut d’y créer un sanctuaire dédié au Christ-Roi, centre d’une nouvelle paroisse. L’intention primitive allait, en 1940, être confirmée par les circonstances :”l’érection de l’église du Christ-Roi à Fribourg sera pour la postérité le souvenir d’une époque tragique, où Fribourg, sachant que tous les maux viennent de la méconnaissance des droits de Dieu, aura voulu reconnaître, par un geste public et dont les suites seront durables, la Royauté du Prince de la Paix “.

Dès 1932, le terrain sur lequel sera construite la future église, donné par l’Oeuvre de St-Paul à l’Evêché, est choisi. Le 6 octobre 1940, l’abbé Denis Fragnière, ancien Directeur de l’Ecole Normale, est chargé par le Curé de St-Pierre du ministère de Pérolles. La chapelle de l’Institut de St-Jean devient la pré-église paroissiale. La première grand-messe dominicale y est célébrée le 19 octobre 1943. Les œuvres paroissiales naissent les unes après les autres. Le 1er février 1943 est constituée l’Association du Christ-Roi dont le but est de préparer la constitution et la reconnaissance par les autorités ecclésiastiques et civiles de la Paroisse du 
Christ-Roi. Le comité est présidé par l’abbé Fragnière et les membres sont MM. Paul Hertig, Charles Gagnaux, Oscar Favre, Aloys Baeriswyl (alors Conseiller d’Etat), Louis Dupraz et Bernard de Weck (alors Conseiller d’Etat). Le 15 février 1943, l’Association ouvre le concours pour l’élaboration des plans de la cité paroissiale. En septembre, le 1er prix du concours est donné au projet ” Rex gloriae “, œuvre des architectes Fernand Dumas et Denis Honegger.

Ce projet prévoyait non seulement la construction d’une église, mais d’un quadrilatère de bâtiments l’entourant : en juillet 1944, il est décidé de n’exécuter du projet que l’église et les deux bâtiments de jonction. Au lendemain de la Seconde guerre mondiale, Mgr François Charrière, évêque du Diocèse, reprend l’idée de son prédécesseur, et présente la future église du Christ-Roi comme un ex-voto monumental et un monument national du souvenir, mémorial d’un pays miraculeusement préservé de la guerre. Pour l’Abbé Denis Fragnière, le nouveau sanctuaire doit aussi assurer l’identité du quartier de Pérolles.

L’assemblée paroissiale de St-Pierre déclare à l’unanimité, le 10 février 1947, consentir à la division de la paroisse et à la formation de la future Paroisse du Christ-Roi. Le 8 juillet 1947, le Conseil d’Etat détache de la Paroisse de St-Pierre, pour être érigée en Paroisse distincte du Christ-Roi, une portion de territoire correspondant au quartier électoral de Pérolles. La première élection du Conseil paroissial a lieu le 31 août 1947. L’avocat Louis Dupraz en devient le premier président.

Les années qui suivent sont consacrées aux études de la construction de l’église. La première pierre de celle-ci fut posée et bénite le 28 octobre 1951. Le 23 décembre 1953, la première messe, la messe de minuit, fut célébrée devant 1500 fidèles par Mgr François Charrière dans l’église du Christ-Roi. Elle sera consacrée le 24 avril 1954 . Le 2 juin 1955, les orgues furent inaugurées. En 1955, l’artiste-peintre Armand Niquille réalise le chemin de croix, traité dans la tecnique des icônes et dans la tradition du moyen-âge, populaire et expressionniste. En juillet 1957, le grand Christ en bronze du maître-autel, œuvre de l’artiste catalan Apelles Fenosa, d’une intensité dramatique poignante, est posé. Le 22 novembre 1959, le chanoine Denis Fragnière quitte sa charge de curé du Christ-Roi ; l’abbé Georges Julmy, ancien vicaire à la cathédrale de Saint-Nicolas, est installé comme nouveau curé le 13 décembre 1959.

Le 27 mars 1966, un nouveau conseil paroissial est élu : M. Pierre Barras en devient le Président. Le 28 juillet 1968, le clergé peut entrer dans le bâtiment de la cure, réalisé par l’architecte Emilio Antognini. Le 30 mai 1971, les vitraux de l’église, 38 verrières œuvre de Théodore Strawinsky, selon le programme proposé par le Cardinal Charles Journet, sont inaugurés et bénis. Pour les vitraux des deux chapelles latérales, il est fait appel à l’artiste-verrier Yoki, qui traitera en 1972 les litanies de la Vierge, et au peintre Bernard Schorderet, qui devait évoquer par des vitraux réalisés de 1975 à 1977 des scènes de la vie de saint-Jean-Baptiste et de saint Paul, en mémoire de la part prise par l’Oeuvre de St-Paul à la création de l’église. En 1978, M. Henri Berther devient président de paroisse. En 1981, l’abbé Marcel Sauteur devient le troisième curé du Christ-Roi. Le 23 juin 1985, de nouvelles orgues, instrument réalisé par la manufacture Felsberg, sont inaugurées. En 1988, la chapelle ardente est installée dans la chapelle de la Vierge et la chapelle baptismale est transformée en chapelle de semaine. En 1990, l’abbé Jean-Pierre Pittet, qui avait été vicaire et auxiliaire de la Paroisse de 1955 à 1970, en devient le Curé. En 1996, l’abbé Alain de Raemy, est nommé Curé du Christ-Roi. En février 1997, M. Laurent Passer devient le quatrième président du Conseil paroissial depuis la création de la Paroisse qui fête, le 23 novembre 1997, solennité du Christ-Roi de l’Univers, son cinquantième anniversaire.

Suite à la création des Unités pastorales, l’abbé Alain de Raemy est nommé au 1er septembre 2004 curé de la Cathédrale St-Nicolas et de la paroisse du Christ-Roi. Il devient alors curé modérateur et chanoine de la Cathédrale. Au 1er septembre 2006, le chanoine Alain de Raemy est nommé aumônier de la Garde Suisse Pontificale au Vatican.

L’année 2004 a été marqué par le 50ème anniversaire de la dédicace de notre église. Les 24 et 25 avril plusieurs manifestations se sont déroulées dont la messe présidée par notre Evêque, Mgr Bernard Genoud. C’est poour cette occasion que la paroisse a fait confectionner divers objets sacrés par l’artiste Goudji.

En septembre 2006 le chanoine Jacques Pillonel est nommé curé modérateur et assume la charge de curé de St-Nicolas et du Christ-Roi. Il quitte ses fonctions en  août 2008. En septembre 2007, l’abbé Jean-Pascal Vacher est nommé curé in solidum et avec résidence à la paroisse du Christ-Roi. Le curé modérateur est nommé en octobre 2008 en la personne du chanoine Nicolas Betticher qui restera à ce poste jusqu’en 2011. A la fin août 2012, l’abbé Jean-Pascal Vacher quitte notre paroisse pour celle de Notre-Dame du Valentin à Lausanne.

Durant l’année 2012 de nombreuses manifestations ont marqué les 65 ans de l’érection de notre paroisse.

Suite au départ de notre curé, l’abbé Jean-Pascal Vacher, notre Evêque nomme  l’abbé Paul Frochaux, curé modérateur de notre Unité pastorale et répondant pour les paroisses de St-Nicolas et du Christ-Roi avec résidence à la cure de la Cathédrale.

En 2013, année des élections paroissiales, une seule liste a été déposée pour l’élections du Conseil de paroisse. Sont élus tacitement : Laurent Passer – Jean-Denis Brodard, Noémie de Coulon, Alphonse Julmy et Françoise Ducrest pour la période 2013 – 2018.
En février l’abbé Joseph Gay est ordonné prêtre en la Cathédrale St-Nicolas. Quelques changement dans le personnel: Mme Patricia Fragnière quitte notre paroisse pour celle de St-Nicolas et rejoint notre curé et les autres prêtre.  M. Paul prend sa retraite et est remplacé comme sacristain-concierge suppléant par M. Thierry Bertsch. Mme Fatime Kastrati rejoint l’équipe de la cure pour l’entretien.
(Plus de détails et d’autres manifestations dans la rubrique des événements 2013: cliquer ici)

L’année 2014 commence par le nomination de notre ancien curé Alain de Raemy Evêque auxilaire pour notre diocèse.
En avril l’association “Il était une foi” nous a présenté “Le Monologue de Judas” de Paul Claudel. A l’occasion de la canonisation des Papes Jean XXIII et de Jean-Paul II un grand écran a été installé à la salle paroissiale.  En juin, plus de 60 personnes ont assisté à la conférence du journaliste Arnaud Bédat qui nous a parlé de son livre “François l’Argentin.

En juillet la messe de 18h30 à l’église a été “délocalisée” à 17h30 à la chapelle des sœurs de Saint-Joseph de Cluny. En novembre l’éclairage du porche a été modifié. En automne notre curé a présenté ses tableaux à la cathédrale et au Christ-Roi.
(Plus de détails et d’autres manifestations dans la rubrique des événements 2014: cliquer ici)

2015 a vu les traditionnelles manifestations (1ère Communion – Confirmation – soupes de Carême….) se dérouler dans notre paroisse. Les salles sous la cure ont  été remise à neuf.
(Plus de détails et d’autres manifestations dans la rubrique des événements 2015: cliquer ici)

Au début de l’année 2016, M. Laurent Passer, président, a donné sa démission du Conseil de paroisse.